5 points à considérer pour réussir la rénovation de votre cuisine

14 juillet 2022

Que vous soyez les nouveaux propriétaires d’une maison construite depuis plusieurs années ou que vous constatiez que la mélamine autrefois blanche de vos armoires affiche maintenant des teintes jaunies par le passage des années, vous envisagerez peut-être de rénover votre cuisine. C’est un projet qui demandera réflexion, attention et une bonne dose de planification, car il s’agit de l’une des pièces les plus importantes de votre résidence..

Une cuisine bien aménagée, fonctionnelle et au goût du jour, résistant aux modes parfois trop éphémères, donnera un effet WOW à coup sûr, que vous souhaitiez en profiter pour de nombreuses années ou encore vendre votre propriété prochainement.

Dans ce billet, nous vous présentons quelques éléments de réflexion pour que cette transformation soit réussie (sans vous laissez des maux de tête indésirables!).

Bien identifier vos besoins

Cette question, qui est en apparence toute simple, apporte des réponses très variables selon les caractéristiques de votre habitation et de votre situation actuelle et future. Avez-vous de jeunes enfants ou si ces derniers sont maintenant grands et vont sous peu quitter le nid familial ? Vous aimez recevoir et impressionner vos invités avec des recettes dignes des chefs et vous rêvez d’un espace cellier ou au contraire vous préférez la commodité qu’offre un comptoir-lunch pour les repas pris, parfois rapidement, les jours de semaine?

En somme, la rénovation de votre cuisine doit refléter à la fois votre mode de vie et vos besoins en matière de rangement et d’espace. Ces derniers seront bien différents si vous avez une salle à manger séparée, si vous décidez de conserver vos électroménagers actuels ou que vous vivez dans une famille composée de plusieurs enfants. Les modifications apportées à cette pièce doivent répondre à vos besoins à court, mais aussi à moyen terme. De cette mise en lumière de ce que vous souhaitez, vous penserez également à un échéancier, quand refaire la cuisine, sur quelle période, etc. Mieux vous serez préparé, plus faciles seront les prochaines étapes.

Déterminer votre niveau d’investissement financier

Qui dit travaux, dit financement, nul ne peut échapper aux coûts générés par ces rénovations. Si le budget consenti pour ces transformations peut se situer entre 10 000 $ et 100 000 $, le retour sur cet investissement en vaut la chandelle ; 75 % à 100 % de cette somme peuvent être récupérés ultérieurement dans la revente de votre maison. Attention, il faut par contre respecter une certaine logique, il s’avère inutile de se doter de la cuisine nec plus ultra si l’évaluation moyenne des résidences à proximité est en deçà de la vôtre. La bonne formule selon certaines institutions financières est d’allouer un montant équivalent à 10 % de la valeur foncière de votre résidence. En résumé, considérez vos ressources financières disponibles, votre capacité d’emprunt et ciblez un budget raisonnable pour rendre cette pièce à la fois fonctionnelle et agréable au niveau visuel. Rappelez-vous qu’il est possible que d’autres pièces, comme la salle de bain, soient à rajeunir dans quelques années.

Une nouvelle cuisine qui s’intègre avec l’ensemble de la maison

Que votre maison soit de type cottage aux allures campagnardes, contemporaines, des années 1960 ou des années 1980, il faut savoir maintenir, dans toutes rénovations, un fil conducteur pour que le tout se présente de façon harmonieuse dans son ensemble. Vous risquez de faire un mauvais effet en donnant un style trop différent à une pièce par rapport aux autres de la maison, à moins que votre objectif ne soit une refonte totale de votre habitation. Trouvez le bon équilibre entre tendances actuelles et éléments déjà en place.

Bien choisir ses matériaux et ses équipements

Vous n’en pouvez plus de vos armoires en bois clair de style diamant ou du comptoir en formica qui venait avec la maison que vous avez achetée dans le quartier de vos rêves pour y élever votre famille ? Le moment est arrivé de faire place à de nouveaux matériaux. Les choix sont maintenant quasi infinis, mais il faudra prendre en compte les éléments suivants : la durabilité, votre budget et l’entretien demandé. La rénovation de votre cuisine ne touche pas seulement qu’à ses aspects décoratifs, pensez aussi à la robinetterie, la ventilation, l’intégration de vos électroménagers actuels et qui sait, peut-être même le remplacement de votre couvre-plancher. Il ne serait pas astucieux de se limiter qu’à des produits de piètre qualité pour finalement devoir refaire à nouveau ces étapes au bout de quelques années. Certains éléments, comme un dosseret, le changement des portes d’armoires, l’ajout d’un comptoir-lunch ou de nouveaux luminaires pourront dans certains cas réduire vos dépenses tout en donnant un air rafraîchit à votre pièce.

Qui seront les professionnels impliqués dans votre projet?

Que vous le vouliez ou non, plusieurs des tâches à réaliser dans votre cuisine demandent l’apport d’entrepreneurs professionnels détenteurs d’une licence de la Régie du Bâtiment du Québec. En somme, dès le début de votre réflexion, vous devez avoir une vue d’ensemble du déroulement de votre projet de rénovation en fonction de son ampleur. Si vous faites affaire avec un entrepreneur général ou une équipe de cuisinistes, ces derniers auront la tâche de définir l’ordre des priorités. Par contre, si vous appelez vous-même les ouvriers, il vous faudra prendre en compte certains délais et autres impondérables: la disponibilité du plombier, la date de livraison des armoires et du comptoir ou l’installation des nouveaux luminaires.

En terminant, une belle cuisine au goût du jour qui s’intègre avec le restant de votre maison est un investissement intéressant qui, bien planifié et réfléchi, vous donnera satisfaction pour les années à venir. Pour vous inspirer, vous pouvez commencer votre recherche d’idées dans des magazines spécialisés ou encore sur certains médias sociaux tels que Pinterest.