Chauffage électrique ou gaz naturel : comment faire le bon choix ?

26 octobre 2022

Chez nous, les hivers sont parfois longs et toujours froids. Il est donc normal de se poser la question : quoi choisir entre le chauffage au gaz naturel et le chauffage électrique ? Au Québec, la facture de chauffage représente une grande partie des dépenses énergétiques. On veut évidemment en avoir pour notre argent, sans toutefois sacrifier notre confort.

Le chauffage électrique est le plus utilisé au Québec ; l’abondance et l’accessibilité de cette source d’énergie la rendent très populaire pour des raisons évidentes. Toutefois, depuis quelque temps, le gaz naturel gagne en popularité, surtout dans les nouveaux quartiers résidentiels.

Lorsque le raccordement au réseau de gaz naturel est possible, comment faire un choix éclairé ?

Faire le meilleur choix de système de chauffage

Pour choisir entre le chauffage au gaz naturel et le chauffage électrique, il est essentiel de tenir compte de certains facteurs :

  • le coût d’installation ;
  • la taille de l’aire habitable (dans un petit appartement, un chauffage électrique sera moins coûteux, tant pour l’installation que pour la consommation, alors que dans une maison, un système de chauffage biénergie peut être intéressant) ;
  • la disponibilité (le chauffage au gaz naturel en milieu résidentiel n’est pas encore disponible partout) ;
  • votre budget : vous devrez tenir compte de l’investissement initial relativement à l’installation et au raccordement au réseau, le cas échéant. Votre maison est-elle déjà équipée de conduits de chauffage, ou est-ce que tout est à faire ?

Avantages et inconvénients du chauffage au gaz naturel

Un des premiers inconvénients du chauffage au gaz naturel est l’étendue du réseau. En effet, l’accès à un distributeur gazier est encore limité. De plus, il faut tenir compte des points suivants :

  • le gaz naturel est plus polluant que l’électricité ;
  • le prix du gaz naturel subit de nombreuses fluctuations ;
  • l’installation d’un système de chauffage au gaz est plus coûteuse.

Cependant, lorsque le raccordement au réseau de gaz naturel est possible, les avantages sont plus nombreux :

  • le chauffage au gaz naturel offre un rendement beaucoup plus élevé ;
  • le chauffage au gaz naturel réchauffe plus rapidement et uniformément que des plinthes électriques ;
  • en ce moment, le gaz naturel est moins cher que l’électricité (il s’agit toutefois d’un facteur qui pourrait évoluer) ;
  • il est facile d’adapter une chaudière au gaz naturel à un système existant de chauffage à eau chaude ;
  • le gaz naturel est une énergie plus propre que le mazout ou le propane ;
  • le chauffage au gaz naturel évite l’assèchement excessif de l’air ambiant. Finis les réveils avec le nez et la gorge irrités !

Le gaz naturel étant incolore et inodore, on y ajoute du mercaptan, un produit qui sent les œufs pourris. Si une fuite se produisait, vous seriez rapidement alerté.

Avantages et inconvénients du chauffage électrique

Au Québec, nous sommes choyés en matière d’électricité. C’est une énergie des plus abondantes, et le réseau est accessible partout sur le territoire. De plus, l’électricité nous offre les avantages suivants :

  • l’électricité est une énergie renouvelable qui ne pollue pas ;
  • le prix de l’électricité fluctue beaucoup moins que celui du gaz naturel ;
  • le chauffage électrique ne demande pas de raccordement à un réseau autre que celui déjà présent dans la propriété ;
  • le chauffage électrique n’apporte pas de risque d’intoxication au monoxyde de carbone ni de risque d’explosion ;
  • les plinthes électriques n’exigent pas d’entretien particulier, sauf un dépoussiérage régulier.

Il existe toutefois certains inconvénients liés au chauffage électrique, par exemple :

  • le chauffage électrique assèche extrêmement l’air et il peut être nécessaire de se procurer des humidificateurs pour pallier ce problème ;
  • dans un endroit où l’aire habitable est de grande dimension, les plinthes électriques n’arriveront pas à fournir suffisamment de chaleur pour chauffer convenablement, et votre facture d’électricité pourrait grimper de façon alarmante ; il faudrait alors songer à jumeler le chauffage électrique à une autre source d’énergie, occasionnant ainsi des dépenses considérables ;
  • les plinthes électriques limitent l’espace disponible pour placer vos meubles.

Pour optimiser le rendement de vos plinthes électriques, vous devriez installer des thermostats électroniques programmables. Vous pourrez ainsi régler la température nocturne et diurne : la température peut être plus basse la nuit et en période d’inoccupation de la maison. En élevant la température seulement lorsque vous êtes à la maison, vous optimiserez le rendement de votre système de chauffage électrique. De plus, en faisant fonctionner vos ventilateurs de plafond, vous obtiendrez une meilleure diffusion de la chaleur.

Pour en savoir plus, visitez notre page de service chauffage et climatisation